«

»

Août 30 2017

Nouvelles remontées mécaniques Hiver 2018

Alors que vous commencez à envisager votre séjour à la neige pour l’hiver prochain, la prochaine saison de ski se prépare dans les massifs français. Découvrez les principales nouveautés en remontées mécaniques qui vous attendent pour lhiver 2017 – 2018.
Tour d’horizon des travaux en cours qui se concentrent principalement (comme chaque année) sur les domaines des Alpes du Nord.

Nouvelles remontées dans les Alpes du Nord

nouvelles remontees 2017 2018
La Clusaz remplace son télésiège historique du Crêt du Merle au départ de la station.
Le TSD3 (d’un débit de 1350 personnes/heure) cède sa place à un TSD6 (d’un débit provisoire de 2100 personnes, et définitif de 2800).
Le nouveau bâtiment de la gare de départ, conçu par l’architecte Michel Thevenet, abritera la Caisse Centrale, le Club des Sports et un local dédié à des consignes à ski.

Megève rénove sa télécabine du Chamois avec notamment de nouveaux pylônes et de nouvelles cabines.
Toujours au Pays du Mont Blanc, à Saint Nicolas de Véroce, le télésiège 2 places de l’Epaule est remplacé par un télésiège débrayable 6 places.

Samoëns construit un télésiège de plus de 900 mètres de dénivelé ! Deux télésièges sont démontés pour laisser place au télésiège Coulouvrier (6 places) sur un nouveau tracé. Quatre pistes sont également créées. Tous ces aménagements entrent dans le cadre de l’ouverture du tout nouveau Club Med !

Sur le domaine des Gets, le TSD4 du Rainfoilly cède sa place à un TSD6.

Du côté de Paradiski, ça bouge également avec 3 nouvelles remontées :
– sous Arc 2000, le TSD6 de Pré Saint Esprit, de près de 3 kilomètres, était très attendu et permettra un gros gain de temps et de confort.
– sur les hauteurs de Montchavin les Coches, le télésiège des Crozats est remplacé par un appareil 6 places à pinces débrayables, pendant que le télésiège Carroley sera démonté.
– à La Plagne, le TSD6 des Envers qui devait ouvrir l’hiver dernier, a emmené ses premiers passagers cet été. Il améliorera la liaison Montalbert – Aime 2000 qui était limitée au seul télésiège de la Roche.

Toujours en Haute-Tarentaise, Val d’Isère procède au remplacement du télésiège de la Datcha par un débrayable à 4 places.

Comme chaque hiver, le domaine des 3 Vallées n’est pas en reste au niveau des investissements :
– à Méribel, construction du TSD6 du Roc de Tougne
– à Courchevel Moriond (1650), la télécabine de l’Ariondaz s’offre un grand lifting et passe de 6 à 8 places. Trois téléskis sont supprimés.
– à Val Thorens, la télécabine de la Moraine (10 places) remplace un télésiège 4 places.

Pour conclure avec les Alpes du Nord, dans l’Isère, Vaujany remplace sa télécabine pulsée qui permet le retour à a station, par la télécabine de l’Enversin (8-10 places).

Travaux dans les autres massifs

Dans les autres massifs, les principales nouveautés concernent des télésièges 4 places à pinces fixes :
– dans les Hautes-Alpes à Serre Chevalier, le télésiège de Rocher Blanc
– dans le Massif Central, au Lioran, le télésiège de la Combe
– dans les Pyrénées, à Ax 3 Domaines, les télésièges Savis et Bisorne à la place d’un appareil 2 places.

Voici pour le tour d’horizon le plus large possible des principales nouveautés de l’hiver 2018.
Sauf imprévu (s), toutes ces remontées mécaniques seront donc ouvertes pour votre prochain séjour à la neige !


Votre recherche : nouvelles remontées mécaniques 2018 dans les pyrénées -

Pages connexes :