«

»

Août 19 2015

Nouvelles remontées mécaniques pour l’hiver 2015/2016

La prochaine saison de ski se prépare dans tous les massifs. Découvrez les principales nouveautés en remontées mécaniques pour lhiver 2015 – 2016.
L’appareil en vue pendant cette intersaison est le télésiège 6 places à pinces débrayables. Sept de ce type sont en cours d’installation en France !
Tour d’horizon des travaux en cours…

Nouveautés dans les Alpes

En Haute-Savoie, sur le domaine des Portes du Soleil, Avoriaz remplace le télésiège des Brochaux, qui passe de 3 à 6 places, sur un tracé légèrement décalé.
Dans le Massif des Aravis, à Manigod sur le secteur de la Croix Fry, les deux téléskis de la Tête de Cabeau ont été démontés. C’est un télésiège 4 places à pinces fixes qui les remplace avec un tracé plus direct en forêt.
Au Pays du Mont Blanc, Les Houches construit le télésiège des Mélèzes (débrayable 4 places) sur un nouveau tracé. Les téléskis de la Cha et Chamois sont démontés, le téléski des Plancerts étant raccourci sur sa partie amont.

De gros travaux sur le domaine de Paradiski en Tarentaise. Ils concernent notamment Plagne Montalbert avec une refonte totale des remontées de ce secteur. Le front de neige subit d’importantes modifications comme vous pouvez le voir sur la vue de la webcam du 17 août :

travaux remontees mecaniques 2015 2016
Une télécabine 10 places (2,2 km de long) prend forme, elle permettra un accès direct (et désormais unique) du front de neige jusqu’au sommet du Fornelet (1970 mètres).
Dans le même temps, 4 remontées seront démontées : le télésiège de Montalbert, le télésiège du Fornelet, et 2 téléskis. Un nouveau téléski sera créé pour desservir le stade de slalom.

De l’autre côté de Paradiski, du côté des Arcs et plus précisément d’Arc 1800, la refonte du front de neige se poursuit pour la seconde année consécutive.
Un téléphérique urbain remplace le télésiège 3 places du Chantel. L’appareil, constitué de deux cabines de 15 places, reliera le front de neige au quartier du Chantel sur une longueur de 450 mètres.
A la même altitude que le quartier du Chantel, est construit le télésiège 6 places du Carreley qui montera jusqu’au Col des Frettes et permettra de basculer ainsi directement sur Arc 2000.

De nouvelles remontées aussi sur le domaine des 3 Vallées.
A Méribel Mottaret, les travaux du télésiège des Combes avaient débuté l’année dernière. Cet appareil débrayable 6 places avec gare intermédiaire sera opérationnel l’hiver prochain sur un nouveau tracé. L’ancien télésiège des Combes et celui de la Table Verte seront démontés. A noter la construction du téléski des Arolles.
Dans la vallée voisine, à l’ouest, aux Menuires, le télésiège 4 places Saint Martin 2 est déplacé, il prend la place du vieux télésiège 2 places du Bettex. Il est renommé télésiège du Bettaix.

Toujours en Savoie mais du côté de la vallée de la Maurienne, Aussois modernise sa principale remontée au départ de la station, le télésiège du Grand Jeu. Un débrayable 6 places remplace le débrayable 4 places. Dans le même temps, le télésiège des Côtes (le plus ancien de la station !) a été démonté. Son remplacement ne sera pas réalisé pour l’hiver prochain. Le TSD6 Grand Jeu sera donc le seul moyen de relier le front de neige au reste du domaine.

Notons aussi pour conclure dans les Alpes du Nord, en Isère à Auris-en-Oisans, une refonte totale des remontées autour de la station. Le télésiège du Piégut et 2 téléskis ont été démontés.

Beaucoup plus au Sud, dans les Alpes Maritimes, Auron restructure tout un secteur d’altitude de son domaine skiable. Le TSD6 Haute Plane remplace 3 téléskis : Bois Gaston, Haute Plane et Combe Armand. Il montera sur la crête de la Cime du Chavalet.

ça bouge aussi dans les autres massifs

Dans les Vosges, sur le domaine skiable de Gérardmer, le télésiège du Grand Haut est remplacé par une nouvelle machine 6 places à pinces débrayables au départ du parking de La Mauselaine. Un des deux téléskis en parallèle de cette ligne est supprimé.

Dans le Massif Central, dans la station du Lioran, c’est un télésiège 4 places à pinces fixes qui remplace celui à 3 places sur le front de neige du Font d’Alagnon. Il s’appellera Masseboeuf.
Superbesse se dote d’un débrayable 4 places. Le télésiège de la Falaise remplace l’ancien 2 places et le téléski de la Moyenne Rouge.

Dans les Pyrénées, à Val Louron, le téléski Lapadé est démonté. Le télésiège des Sapins (4 places à pinces fixes, avec tapis roulant) le remplace sur ce secteur dédié aux débutants sur le front de neige.
Luchon Superbagnères s’équipe de son premier télésiège débrayable 6 places. Le télésiège du Céciré partira du lac d’Arbesquens pour monter jusqu’à 2260 mètres sous le Pic du Céciré. La ligne du télésiège du Lac est raccourcie et modernisée (nouveaux sièges notamment). L’investissement total s’élève à 8,4 millions d’euros HT.

Deux téléskis sont aussi construits en Corse !

Sauf contre-temps ou imprévu, vous pourrez emprunter toutes ces remontées dès cet hiver 2015/2016 😉



Pages connexes :